Chez elle, il y a de quoi mettre sur les yeux

frau_urbach Jacqueline Urbach est une pionnière en matière de développement de lentilles de contact souples et colorées. Elle retourna en Suisse après une carrière entrepreneuriale effectuée aux États-Unis. Elle dirige depuis dix ans à Dübendorf une boutique en ligne de lentilles de contact.

Jadis, en Californie, Jacqueline Urbach s’employa à donner aux yeux de ses clients le glamour adéquat. Aujourd’hui encore, sa propre apparition est auréolée d’un charme sensuel et sophistiqué. Elle développa à partir des années 60 les premières lentilles de contact colorées pour donner aux légendes hollywoodiennes telles qu’Omar Sharif le regard impressionnant que les metteurs en scène voulurent mettre à l’écran. L’entreprise de lentilles de contact Urbach, créée en 1958, était autrefois basée à Los Angeles, non loin des studios Paramount, au coeur de l’industrie cinématographique.

 

Boutique en ligne pour lentilles
Aujourd’hui, l’opticienne de formation exerce toujours dans le commerce des lentilles même si ce n’est plus en Amérique. Elle dirige avec son fils, Steven Urbach la boutique en ligne discountlens.ch, située à Dübendorf dans la Neugutstrasse au-dessus de la caserne des pompiers. Des dizaines de milliers de boîtes contenant des lentilles de contact de toutes sortes s’empilent dans les rayonnages de l’entrepôt :des lentilles journalières et mensuelles, mais aussi les lentilles de contact colorées réutilisables brevetées Urbach de même que des produits d’entretien et des accessoires. ” Nous expédions tous les jours 500 à 800 colis ”, déclare J.Urbach. ” Notre record est de 1600 colis par jour. ” En 2004, son fils eut l’idée de créer la boutique en ligne. À cette époque, il dirigea encore l’institut de lentilles de contact situé sur la Löwenplatz de Zurich que Jacqueline Urbach ouvrit de nombreuses années déjà avant son retour des États-Unis en 1979. L’entreprise stationnaire enregistra au début des années 2000 un chiffre d’affaires annuel en recul constant. Beaucoup de clients venaient prendre conseil au magasin, mais commandaient de plus en plus par Internet. Jaqueline Urbach décida de revenir aux affaires et d’assister son fils dans la construction et l’optimisation du commerce en ligne. ” Ma tâche principale consiste à développer de nouvelles idées, à rendre notre boutique encore plus attrayante et plus efficace pour nos clients ”, déclare-t-elle. Sa maxime s’intitule ” usability ” – c’est-à-dire la maniabilité du site Web conformément aux attentes des clients. Pour répondre à cette exigence, J. Urbach se réunit presque tous les jours avec sa créatrice de site Web et ses collaborateurs. ” Nous analysons ce qui a bien et mal fonctionné et réfléchissons sur la manière d’éviter à l’avenir les échecs et d’accroître notre succès ”, déclare J. Urbach.

Livraison dans huit pays
Discountlens.ch est à présent leader du marché des lentilles de contact en Suisse. L’entreprise livre en outre en Allemagne, en Autriche, en Angleterre, en Irlande, en Espagne, en France et en Italie. ” Nous réalisons 55 pour cent du chiffre d’affaires en Suisse ”, déclare-t-elle. Un des principaux contributeurs de chiffre d’affaires pour J. Urbach est un sponsorat issu de plus de 20 années d’activité professionnelle exercées aux États-Unis : ” Ma générosité s’est forgée en Amérique. ” Nous devons offrir à nos clients bien plus que ce qu’ils attendent. En cas de réclamation, J. Urbach demande à ses collaborateurs de procéder autant que faire se peut de manière non bureaucratique. Depuis peu, les clients peuvent en outre échanger gratuitement leurs lentilles de contact sur présentation d’une modification d’ordonnance.

Affamé de succès
Ce que J. Urbach a également appris aux États-Unis c’est le comportement intrépide face aux échecs (voir Box) elle nomme cette attitude en anglais ” perseverence ” : persévérance. ” Elle constitue la seule garantie de succès dans la vie ”, déclare-t-elle. Qu’il soit plus facile de mener une carrière entrepreneuriale en Amérique plutôt qu’en Suisse – J. Urbach n’y croit pas : ” cela ne dépend que de la personne, peu importe l’endroit. Il faut être affamé de succès. ” La politique du personnel est également imprégnée de cette ” mentalité de battant ”. La plupart des 30 salariés ont plus de 45 ans. ” Ces personnes sont véritablement meilleures et moins compliquées ”, J. Urbach en est convaincue. La plupart des employées sont des femmes auxquelles elle a permis un retour dans la vie professionnelle. ” Je leur ai proposé à toutes un emploi à temps partiel pour leur permettre de remplir leurs autres obligations. ” L’avantage : elles se rendent très motivées au travail. ” Pendant toutes ces années, nous n’avons pratiquement pas eu de changement de poste, la plupart sont présents depuis le début ”, déclare J. Urbach.

Amazon en tant que modèle
discountlens.ch doit sans cesse poursuivre son développement pour conserver sa position de leader du marché. Outre les programmes de bonification et une lettre d’information régulière, l’entreprise envisage à présent l’introduction du ” Same-Day-Delivery ” en tant qu’option de livraison : selon le modèle d’Amazon, les produits pourront être à l’avenir livrés le jour même. Pour ce faire, l’entreprise démarre prochainement à Zurich un projet pilote de coursiers à vélo. ” Nos colis sont très petits et sont bien adaptés pour un tel mode de transport ”, selon J. Urbach. La plupart des ses concurrents ne sont pas eux-mêmes des fournisseurs spécialisés de lentilles de contact, mais plutôt des agences qui travaillent avec des grossistes ou de grands magasins qui disposent d’un petit segment de lentilles dans leur programme. ” Notre avantage réside dans le fait que nous sommes issus de la branche optique. ” Cela inspire confiance. En tant que tâche principale, J. Urbach prévoit également l’acquisition de nouveaux clients. ” Seulement 15 pour cent des porteurs de lentilles commandent via Internet ”, déclare J. Urbach. Beaucoup craignent de ne pas obtenir de produits originaux ou se font du souci pour la santé de leurs yeux.Urbach coopère depuis 2 ans avec 25 différents opticiens stationnaires pour éliminer les doutes des gens. ” Pendant de nombreuses années, nous étions considérés comme étant la bête noire, car nous pouvions proposer les lentilles à un prix plus avantageux ”, déclare J. Urbach. Les opticiens ont tout à gagner à coopérer avec discountlens.ch, car avec chaque client en ligne ils gagnent aussi un porteur de lunettes. À l’avenir aussi, le marché restera exigeant. Ce n’est pas une raison pour Jacqueline Urbach de prendre sa retraite et de mener une vie contemplative de senior : ” Ici, dans l’entreprise, je dois sans cesse faire face à des situations nouvelles. C’est mon élixir de vie. ”

” La persévérance constitue la seule garantie de succès dans la vie ”
Jacqueline Urbach
Propriétaire discountlens.ch/fr

Start-up de lentilles de contact
À l’âge de 24 ans, Jacqueline Urbach se rend aux États-Unis après l’obtention d’un diplôme d’opticienne. En 1958 elle crée à Los Angeles sa première société de lentilles de contact : l’Optical Company Urbach. Elle y développe un nouveau procédé de fabrication et des matériaux pour des lentilles colorées qu’elle fit breveter en 1968. Toutefois, les lentilles de contact souples en vogue à cette époque étaient appelées à devenir le plus grand potentiel de vente. J. Urbach se mit alors à développer des lentilles souples. Suite au brevetage, la Food and Drug Administration soumet les lentilles souples à la loi relative aux produits médicaux de telle sorte que désormais les obligations en vigueur sont les mêmes que celles s’appliquant à un nouveau médicament. Après deux tentatives, Urbach Optical obtint l’autorisation de vendre des lentilles souples à des clients sélectionnés. Affaiblie financièrement, J. Urbach vendit sa société en 1974 à la Tool Research Engineering. Un contrat de travail préalablement négocié avec commission sur le chiffre d’affaires. En 1979, J. Urbach retourna en Suisse où elle prit la direction de l’institut de lentilles de contact qu’elle a elle-même créé en 1968 à la Löwenplatz de Zurich. En 1998, elle transmet l’institut à son fils Steven qui le dirige jusqu’à la création de la boutique en ligne discountlens.ch.

Le journaliste Jörg Marquardt :  » Chez elle, il y a de quoi mettre sur les yeux  » , Zürcher Oberländer 05/04/2016

commander maintenant lentilles de contact